Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
5 500 produits et services exposés :
Recherche guidée | Recherche avancée
Notre réseau : Tunisie | Algérie Notre dossier commercial|
Dans votre sélection Ajouter aux favoris  |   Imprimer  |   Envoyer à un ami   |   Ajouter un commentaire   |   Publier votre article !

Loi de finances 2014

»  News   »  Publié le 29-10-2013  »  lu [ 717 fois ] Retour aux résultats

Loi de finances 2014
 Une panoplie d'objectifs à atteindre

Le ministre des Finances, Karim Djoudi, a présenté, hier, à l'Assemblée populaire nationale (APN), le projet de loi de finances (PLF) 2014. Il a introduit dans ce dernier des mesures pour encourager l'investissement productif, promouvoir la production nationale et favoriser la création d'emplois, notamment dans le Sud.
La loi, qui contient 90 articles, s'articule aussi autour de dispositions ayant pour objectif, dans l'ensemble, de freiner l'importation, réduire la pression fiscale, faciliter l'accès au logement et encourager l'investissement dans les wilayas du Sud.

Encouragement et encadrement de l'investissement
Parmi les mesures visant l'encouragement et l'encadrement de l'investissement, le projet de loi prévoit la suppression des dispositions spécifiques relatives aux modalités d'octroi des avantages pour les projets d'investissement dont le montant est supérieur à 500 millions de DA et inférieur à 1,5 milliard de DA. Le PLF 2014 qui prévoit un taux de croissance global de 4,5% et 5,4% hors hydrocarbures, contient également un allégement des procédures d'agrément en faveur des projets d'investissement étrangers directs ou en partenariat avec des capitaux étrangers, par la suppression de leurs soumissions obligatoires à l'examen préalable du Conseil National de l'Investissement (CNI). L'encouragement des investissements étrangers qui contribuent au transfert du savoir-faire ou qui produisent des biens avec un taux d'intégration supérieur à 60% figure également parmi les mesures de ce projet de loi. Le PLF 2014 comprend, entre autres, une autorisation donnée au Conseil des participations de l'Etat (CPE) de fixer le taux de bonification et la période de différé, des prêts accordés par les banques et établissements financiers aux entreprises et établissements publics dans le cadre de leur restructuration et de leur développement.

Facilitation bancaire
Le développement du réseau bancaire constitue également un objectif de la loi ainsi que la solvabilité des PME en matière d'octroi des crédits d'investissement et la reconduction des exonérations des produits boursiers.

Protection de la production nationale
L'encouragement et la protection de la production nationale figure aussi parmi les plus importantes mesures, le PLF 2014 propose, à ce sujet, l'exonération des véhicules ainsi que les remorques produits localement de la taxe sur les transactions de véhicules neufs. Il s'agit également de l'obligation faite aux concessionnaires automobiles et aux importateurs de véhicules, d'installer une activité industrielle ou de service ou toutes autres activités qui ont un lien direct et indirect avec l'industrie de l'automobile, dans un délai de trois (3) ans. Les investissements réalisés dans ce cadre peuvent bénéficier des avantages consentis dans le cadre de l'ANDI.

Vers la prorogation de l'exonération des microentreprises du sud
Au chapitre de l'encouragement de l'emploi des jeunes, le projet de loi propose la prorogation des périodes d'exonération au profit des microentreprises bénéficiant de l'aide du Fonds du sud, crées dans le cadre des dispositions ANSEJ et CNAC à dix (10) ans au titre de l'IBS, l'IRG, la TAP, à dix (10) ans au titre de la taxe foncière et à six (06) ans au titre de la taxe foncière sur les immeubles abritant les activités implantées dans les wilayas et les communes bénéficiant de l'aide du fonds des Hauts-Plateaux. Pour ce qui est du soutien au logement, le PLF pour 2014 institue, entre autres mesures, une bonification du taux d'intérêt des prêts accordés par les banques publiques dans le cadre de la réalisation du programme de 100.000 logements en location-vente. Dans ce même cadre, il est prévu aussi une prise en charge par le Trésor public sous forme de prêts et/ou d'avances sans intérêt au profit de la Caisse nationale du logement (CNL), des financement nécessaires à la réalisation du programme des 50.000 logements en location-vente.

Le PLF introduit, par ailleurs, l'attribution aux personnes physiques exerçant l'activité de collecte de papiers usagés, la qualité d'artisan et la soumission de leur chiffre d'affaires au taux de 5% ainsi que l'encadrement de l'octroi des avantages dans le cadre des régimes privilégiés (dispositifs d'aide à l'emploi) afin de limiter tous les risques de détournement et d'abus des aides consentis par l'Etat. Ce texte propose, également, la limitation de l'importation des véhicules aux seules personnes exerçant l'activité de concessionnaire automobile, l'interdiction aux concessionnaires de véhicules d'importer pour le compte d'autres concessionnaires en dehors de leur propre réseau de distribution, pour lesquels ils ont été dûment agrées par le ministère chargé de l'Industrie. Outre l'encadrement du marché de l'importation de l'or, le PLF fixe le seuil de détention du capital par les nationaux résidents à 51% et plus dans le cadre de partenariat pour les activités de commerce extérieur.




Source : http://www.lemaghrebdz.com
    Ajouter un commentaire

'Loi de finances 2014 '
 

Evènements en relation:

         Partenariat
         Promotion des exportations
         Commerce extérieur
         Dialogue 5+5
         Economie
         Bourse Algérienne
         Conférence des banques centrales arabes
         Coopération: Algerie-Moyen-orient
         Investissements
         MED-IT 2014
         Finance-Fmi-Banque
         3e forum national de l’innovation
         Accord algéro-anglais
         Foire européenne de strasbourg
         CACI
         Forum économique mondial
         Caravane « investisseurs sud »
         Adhésion de l'Algérie à l'OMC
         Foire européenne de Strasbourg
         Forum économique sur l'Algérie
  



 

lKyQnKWX
lKyQm6yW
lKyRmqma
lKmSlqSZ
lKyRlaia
lKyRnK2Y
lKyQnKqY
lKuYl6eU



Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Ma sélection Favoris [0] | Contact   


Tel:+213 (0) 21 370 324 / +213 (0) 21 370 334 /+213 (0) 21 370 336 - Ligne Directe & fax : +213 (0) 21 373 526- info@made-in-algeria.com